La poulette qu’avait replongé…

La poulette est allée en désintox tout le mois de Juin. Elle a bien essayé de négocier, argumenter, supplier Dr FIV (qui, accessoirement, est aussi son dealer), même en lui écrivant un courrier de sa plus belle plume (plume…de poulette…ha ha!!!  jeu de mot), rien n’y a fait. La situation n’était pas optimale : après échographie débrief, les ovaires gardaient quelques kystes rancoeurs suite aux évènements du mois de Mai. De plus, Dr Fiv avait peur que la poulette fasse un badtrip…il a donc refusé de lui fournir sa came et de la remettre trop vite sur une nouvelle campagne…et même si elle était impatiente, en manque, la poulette a parfaitement compris que c’était dans son intérêt.

Puis Juillet est arrivé…la came a été livrée…et la poulette a replongé, avec joie. Elle s’est gavée d’oestrogènes matin et soir, histoire de préparer le terrain pour la prochaine campagne en vue…

Cette campagne, c’est THE campagne,  la campagne de sa vie, la  « Foetus In Violette »…marque déposée, signée « La p’tite bouille »…(ou FIV, mais c’est tellement surfait…). La poulette ne sait pas encore si elle réussira à la décrocher, ni si elle pourra la mener à bien, mais une chose est sûre : elle se tient prête. Et elle attend. Encore, et toujours.