La Fiv (Foetus In Violette) n°1 Bis, Dernier acte

Petit flashback : dans la saison précédente, la FIV n°1, les scénaristes avaient été très tordus…la poulette dirait même, « machiavéliques ». Si…souviens-toi : ils avaient imaginé que la poulette endurerait tout (la stim’, les prises de sang, les échos, la chasse aux œufs sous anesthésie générale, les gros sous à sortir…), tout ça sans protester du bec…mais que, sur les 4 œufs de sa récolte, il n’y aurait qu’un petit embryon de poussin. Ils étaient même allés jusqu’à faire durer le suspens en le faisant vivre 4 jours, et ne mourir qu’au 5ème…machiavéliques, vraiment. Et à l’époque, ça n’avait pas du tout plu…ni à la poulette, ni au coq, ni au public. Les fans avaient écrit pour protester contre ce dénouement tragique. Et ensuite la poulette s’était mise en grève…bon, bref. On l’a déjà dit.

Tiens, regarde! une petite liasse de feuillets est posée là, devant nous…c’est le scénario du dernier acte…voyons ensemble ce qu’il nous réserve cette saison-ci.

Vendredi 8 Novembre 2013. La poulette a bien dormi cette nuit, épuisée par la journée intense de la veille. Elle a mis son téléphone près de son oreiller car elle sait que ce matin, la poule biologiste va l’appeler pour lui révéler la suite du programme…

9h20. Le portable sonne. « Poule Labo FIV » s’affiche sur l’écran. Ok. L’heure du verdict. Grande inspiration.

– Allô?

-Allô? Mme Violette?

– Oui, c’est moi…

– Bonjour, c’est la poule du labo FIV…je vous appelle pour vous donner les résultats. 9 œufs ont été ponctionnés, 8 étaient matures et ont été micro-injectés, et nous avons ce matin 4 embryons de poussins. Nous vous attendons samedi à 12h pour le transfert.

La poulette remercie, salue, et raccroche. Elle respire. Elle prévient aussitôt le coq, la p’tite bouille, et quelques membres du fan-club officiel.

Samedi 9 Novembre 2013. La poulette et le coq sont sur le pied de guerre. Ils n’ont aucune nouvelle de leurs mini-poussins depuis plus de 24h, et se demandent à quelle sauce ils vont être mangés…(au pot???au vin??? yark yark yark).

11h45. Arrivée sur les lieux. Formalités administratives.

Midi. Passage au 4ème étage, Secteur Labo. La poulette et le coq sont installés dans une salle de transfert. Gros moment de stress. Les mini-poussins ont-ils passé la nuit? va-t-il, cette fois, y avoir une suite???…ils en sont à cette réflexion lorsque la poule biologiste entre dans la salle. Point sur le dossier. Surprise, en fait il y a finalement 5 mini-poussins!!! et le transfert va bien avoir lieu…ô soulagement! (nouveau record du monde d’apnée battu, cette fois en duo! ). On attend Dr Fiv. Avant son arrivée, la poulette briefe le coq sur le déroulement des opérations et la justification de son absence dans  la salle au moment M.

13h. Arrivée de Dr Fiv, qui fait une petite récap sur les mini-poussins transférés aujourd’hui : 2 mini-poussins, un qualifié de « bien », et l’autre de « moyen-bien ». Il invite la poulette à s’installer sur la table. Le coq s’éclipse.

13h20. Position de combat. Miss Sond’écho (chouette, une tête connue!), se joint à la fête mais aujourd’hui, elle change de tactique : sur le ventre, et c’est la poulette qui la tient pendant qu’elle officie. Dr Fiv passe à l’action. Une poule biologiste (bonjour, entrez, vous êtes la xième à voir la poulette à plume…que pensez-vous de la vue?!) apporte les mini-poussins sur un plateau. Après 2 tentatives (oui, l’anatomie biscornue de la poulette requiert un cathéter spécial , pourquoi faire simple?!), la poulette voit deux petites bulles blanches se faufiler au fond de son utérus. That’s it.

13h35. L’interphone  retentit : la poule biologiste a vérifié le cathéter, tout est ok!

13h50. Après un petit quart d’heure de repos, la poulette se rhabille et quitte la salle, pensive…

Voilà ce qui était écrit sur le scénario. Ah zut! t’as vu??? il manque les dernières pages…il parait que les scénaristes hésitent encore entre deux versions opposées…

La poulette ne sait pas ce qui serait écrit sur la toute dernière page…mais pour l’avant dernière, elle a son idée. On y dirait qu’elle penserait très fort à ces deux mini-poussins au creux de ses plumes…le soir au coucher…le matin au lever…qu’elle aurait tapissé son utérus de coton pour se faire douce et tendre, leur donner envie de s’y blottir…qu’elle aurait planté un panneau « Par ici, mes petits » pour leur indiquer le chemin, au cas où ils s’égarent…qu’elle aurait envie, pour eux, de poser ses mains sur son piano délaissé par tristesse depuis tant de mois…qu’elle aurait envie, pour eux, d’entendre les plus belles mélodies, de manger les plus délicieuses choses, de respirer les meilleures odeurs, de voir les plus jolies images…qu’elle se dirait qu’ils resteraient peut-être…ou peut-être pas…mais que, quoi qu’il arrive, l’espace d’un instant, elle aurait aperçu un petit trait de lumière, là-bas, tout au bout…alors que jusqu’ici, c’était le noir total.

Dans le noir, on n’évalue pas bien les distances…impossible de savoir si c’est encore loin ou pas. On sait juste que c’est là.

 

 

La Fiv (Foetus In Violette) n°1 Bis, Acte 3

Résumé des actes précédents : à  l’Acte 1, la poulette a sniffé ; à l’Acte 2, l’Oestradiol, personnage principal, a occupé le devant de la scène. La poulette, elle, est allée se faire piquer dans les plumes un jour sur deux, s’est elle-même piquée tous les soirs, a eu plusieurs débrief avec Dr Fiv et Miss Sond’écho, et finalement, le mardi 5 Novembre, l’Acte 2 a été bouclé à minuit avec l’injection le clap de déclenchement, puis tout le monde s’est donné rendez-vous pour l’Acte 3 deux jours plus tard.

Jeudi 7 Novembre 2013. Le début du tournage est prévu à 10h30. Pour cet acte-là, on remercie Mr Oestradiol, Mme Lh, et on leur remet leur chèque de fin de saison. La poulette devient le personnage principal ; à ses côtés, en second rôle, le coq.

10h15. La poulette et le coq se présentent sur le plateau. Ils sont accueillis par une poule qui leur demande leurs noms et claironne,  dans toute la pièce « C’EST POUR UNE PONCTIIIONNNN?????? »…(ami lecteur, si tu es habitué aux forums et autres « net-eries » du genre, tu sais certainement que l’emploi des majuscules signifie qu’on CRIE…si tu ne le savais pas, tu es invité à relire cette phrase avec le ton approprié…merci bien). La poulette et le coq se marrent…un peu jaune. La poulette se demande si elle doit lui proposer un mégaphone, au cas où la petite mamie là-bas dans le coin (qui doit avoir des problèmes d’audition vu son âge) n’ait pas bien entendu. Le ton est donné…(Nb : si tu crois, en AMP, à un moment, récupérer un peu d’intimité, oublie. Pas la peine de te faire du mal).

10h30. Clap de début. Acte 3, Scène 1. La poulette et le coq sont conduits dans une chambre, où une poule en blouse blanche leur donne les consignes en vigueur. La poulette n’est pas inquiète du déroulement des opérations (elle sait ce qui l’attend)…mais de leur résultat. Pour ça, elle angoisse grave.

11h30. Scène 2. Le coq est appelé au labo en coulisses…il doit se préparer pour sa scène la plus importante. En attendant sa scène principale à elle,  la poulette ajuste son costume : une seyante blouse bleue Collection 2013, et de charmants chaussons de papier. On lui a même mis autour du poignet un magnifique bracelet d’identité bijou gravé à son nom. Un coq brancardier vient chercher sa voisine de chambrée. Assise dans son lit, la poulette tricote frénétiquement pour passer le temps…et ses nerfs.

12h. Scène 3. Arrivée du coq brancardier, qui emmène la poulette en salle de réveil. Prise de tension, perfusion dans l’avant-patte, hop, la poulette est prête. Elle sait que tout va se jouer dans les scènes suivantes, espère être à la hauteur.

12h25. Scène 4. Dr Fiv sort du bloc, juste en face. Il vient saluer la poulette.  Il détend l’atmosphère : « je viens de m’échauffer sur la 1ère, maintenant c’est votre tour! »

12h30. Scène 5. La poulette passe au bloc sur le devant de la scène. Elle prend la pose adaptée (Nb : si tu crois, en AMP, à un moment donné, récupérer un peu de pudeur, oublie. Pas la peine de te faire du mal). Dr Fiv s’installe. Comme la 1ère fois, elle n’a pas le temps de réaliser : lumière plein phare, anesthésie, trou noir…tout va très vite.

12h50. Scène 6. La poulette se réveille d’un coup, comme une fleur (comme le lui a dit une copine : normal, quand on s’appelle Violette! 😉 ). L’esprit bien clair. Détendue. L’impression d’avoir fait une grasse matinée. On lui dit qu’elle a été très bien dans son rôle.

13h30. Scène 7. On la ramène dans sa chambre. Le coq lui demande si tout s’est bien passé. Elle acquiesce. Elle se sent bien mais a hâte d’avoir des échos de sa performance. Et puis, elle a super faim, elle se mettrait bien quelques grains dans le bec.

13h40. Scène 8. Le coq part au labo en coulisses se renseigner. Il revient avec les chiffres de la récolte : 9 petits oeufs, dont 8 matures. Ils sont super contents. La poulette, qui a battu de record du monde d’apnée (environ 1 heure), reprend enfin sa respiration. Elle trépigne dans son lit. Pour fêter ça, elle récupère ses vêtements, fait voler sa poche de perfusion et se rhabille illico. De l’autre côté du rideau, sa voisine de chambrée ronfle comme un ours (le Xanax qu’elle a pris semble l’avoir assommée pour plusieurs heures).

13h45. Scène 9. La poule en blouse blanche entre en scène, stupéfaite de constater que la poulette a déjà changé de costume. « Vous alors, vous êtes une championne! ». La poulette affamée négocie l’heure de sa pause déjeuner.

14h45. Scène 10. Une poule étudiante en blouse blanche apporte l’espérée ration de grains!!!!!

15h15. Scène 11. La poule en blouse blanche revient pour récupérer le bol de grains (archi vide!) et faire signer les papiers de sortie. Elle retire la perfusion (arrachage de sparadrap collé à la Superglue -la puissance 1000 avec laquelle on peut tenir par les pieds au plafond, tu situes?!-, déplumage gratuit de l’avant-patte, ouch’!).

15h15. Clap. Fin du tournage. Clôture de l’Acte 3.  La poulette et le coq rassemblent leurs affaires et quittent le plateau. La poulette n’est pas fatiguée, mais sonnée. Elle a l’impression d’avoir fait un plongeon dans un monde parallèle…une drôle de sensation.

Demain matin, un appel téléphonique lui annoncera si oui ou non, ils joueront dans l’Acte final…elle espère. Elle espère tellement…les scénaristes avaient promis…

La Fiv (Foetus In Violette) de la Poulette, Saison n°1 Bis, Actes 1 et 2

Pas la peine de le lui dire…elle le sait, la poulette….elle le sait, que ça fait longtemps qu’elle n’a pas écrit, qu’elle n’est pas très assidue…d’ailleurs, y’a même des fans qui s’inquiètent, qui déclenchent des alertes enlèvement  envoient des mails pour demander de ses nouvelles…(si si! vrai de vrai!)

Mais figure-toi que si elle n’a pas écrit, la poulette, c’est parce qu’elle était en grève. Oui, parfaitement, en grève. En grève contre les scénaristes parce qu’en fait, elle ne te l’a pas dit mais tout ça, c’est une série à rebondissements, une pièce de théâtre en plusieurs actes…après la clôture de la saison précédente en juillet dernier, elle commençait à en avoir marre, de ce personnage de maaarde, de cette Looseuse poulette…elle, de temps en temps, elle aimerait bien être une Wonder poulette! voui! Alors elle les a menacés de ne pas rempiler pour une nouvelle saison tant qu’ils ne feraient pas un effort. Et ils ont promis de voir ce qu’ils pouvaient faire.

Sur ces bons sentiments, la poulette a consenti à re-signer pour d’autres aventures. Mais elle a mis ses conditions : une fin de saison explosive. Un happy end. Et c’est non négociable. Elle est donc partie pour une nouvelle campagne. Les protagonistes sont les mêmes : la Poulette, le Coq, Dr Fiv, les Ovaires, Mr Oestra Diol, Mme Lh, Miss Sond’écho…et un petit nouveau appelé en renfort, rencontré par la poulette en Septembre, Dr Acupuncture. A priori, aucun personnage ne devrait mourir en cours de saison…( mais bon on sait pas, si des fois la poulette les épuisait trop)…

8 Octobre. Lancement de la campagne FIV n°1 Bis.  Reprise des tournages. L’équipe est réunie mais il fait froid sur le plateau. Pour réchauffer l’atmosphère et recruter le plus de follicules figurants possible, Dr Fiv propose à la poulette de reprendre le « snif »…elle s’exécute tout en bossant d’arrache-pieds. (sniffer en travaillant, la la la la la la la, c’est un bon stimulant qui vous rend le cœur plus vaillant… x). Son rôle à elle, c’est de gérer tout ce petit monde d’une main de maître.

21 Octobre. Point avec Dr Fiv. Ce matin à l’aube, Oestra Diol  en est à la scène « 16 ». C’est satisfaisant à ce stade où, justement, il ne devait surtout pas avancer trop vite. Miss Sond’écho, quant à elle, a supervisé les ovaires qui, pour cette première scène du script, avaient un rôle muet…interprété à la perfection. Du coup, toutes les conditions sont réunies pour passer au deuxième acte de la campagne.

24 Octobre. Acte 2, première prise. Clap. Dr acupuncture est intervenu pour briefer tout le monde, notamment les ovaires. Et Mme Lh, qui a été prévenue qu’elle ne devrait entrer en scène qu’au final. Le rythme est soutenu sur le plateau, la poulette doit se shooter à coups de 450 Ui de Ménopur par jour, sans repos hebdomadaire. Dur.

28 Octobre. Après 5 jours de tournage, petit point : Oestradiol interprète la scène »82″. Il se met en jambes tout doucement. Faut continuer sur cette lancée.

30 Octobre. Bientôt Halloween. Mr Oestra Diol s’est déguisé, mais on l’a reconnu sous sa cape de zombie, il était à la scène « 212 », et s’en sortait plutôt pas mal, sous le regard bienveillant de Mme Lh qui restait cachée derrière au cas où, pour souffler le texte.

1er Novembre. Débrief avec Dr Fiv et Miss Sond’écho : tout va bien. Pour Sond’écho, les ovaires ont une progression correcte. Elle distribue ses follicules bons points : 2 ou 3 pour l’ovaire droit…il est un peu faiblard, et semble avoir choppé un méchant truc (l’endométriose) qui le ralentit énormément (il fait ce qu’il peut, le pauvre…). 7 ou 8 pour l’ovaire gauche qui est un bon travailleur et doit poursuivre ses efforts.

2 Novembre. Scène « 592 ». La poulette  est fière de son équipe, les prises s’enchainent avec brio. Dr Fiv aussi. On continue.

4 Novembre. Scène « 846 ». On avance, mais aujourd’hui…la poulette est un peu déçue et pleine de doute…elle trouve que son équipe a pris du retard sur le timing. Elle avait espéré dépasser la scène « 1000 ». Elle a peur que le tournage foire à tout moment. Angoisse.

5 Novembre. Répétition générale avec Dr Fiv, qui se dit confiant de l’avancée des opérations. Miss Sond’écho est convoquée pour donner son avis d’experte : elle passe en revue les scènes jouées par les ovaires. L’ovaire gauche est réceptif et coopérant, il garde ses 7-8 follicules bons points. L’ovaire droit reste à la traîne avec ses 2. On s’en contentera. Mme Lh, qui jusqu’ici n’avait qu’un rôle de figurante, est invitée à monter sur les planches pour la scène finale (comme elle a le trac, un assistant lui fait avaler de l’Ovitrelle, un stimulant, pour lui donner du courage).  A la fin de la journée, tout le monde est prêt pour passer au 3ème acte, dont le tournage est plannifié pour Jeudi 7 Novembre.