La poulette aux hormones

Les aventures de Violette, serial fiveuse

Joyeux anniversaire, le coq!

Aujourd’hui, le coq a 34 ans. 34 ans, et toutes ses dents (oui, le coq de la poulette, il a des dents…une objection?!).

Happy birthday, the coq! :)

Le coq se dit peut-être que la poulette est avare de poussin. Ca fait 2 ans qu’elle lui promet un poussin, et qu’il ne voit toujours rien venir…c’est vrai, le coq. Mais tu ne croyais quand même pas, le coq, qu’avec une poulette qui ne fait rien comme les autres, ça allait être si simple?! non non non! (and I said, nooooo, nooooo, no’). 

Vois-tu, le coq, un poussin, ça se mérite. Il faut être bien sage, bien patient, bien persévérant (jusqu’ici, le coq, tu as tout bon…quoi que sur le premier point, on ne sait pas trop, en fait…) ; un poussin, ça s’aaaaatteend… (=voix chevrotante de vieille poulette croulante qui a déjà tant attendu…) ; un poussin, ça s’espèèèèèèèère… (=voix chevrotante+signe de croix+allumage de cierge+ouverture de missel…)

La poulette te transmet, le coq, que si elle te fait tellement attendre, c’est pour qu’il soit vraiment PARFAIT, ce poussin…(même qu’à ce tarif-là, il sera tout rose, tout beau, tout habillé, déjà propre et fera déjà ses nuits…ouaip!).

Alors QUAND, COMMENT, POURQUOI, ça, la poulette, elle ne sait pas…(si quelqu’un sait…qu’il parle…ou se taise à jamais!)

Mais ce jour là, le coq…ça sera tellement bon…que tu seras comme un coq…en pâte.

 

This entry was posted on mercredi, mai 29th, 2013 at 14:00 and is filed under Perso. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply





XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>