La poulette et les vacances (forcées)

Dimanche 22 Juin. Journée estivale. Les fenêtres sont ouvertes, les gens sont dans les jardins, il y a une odeur de barbecue et de vacances dans l’air.

Et en parlant de vacances, certains les prennent plus tôt que les autres. C’est le cas de l’ovaire gauche. Ce grand travailleur, qui a toujours fait ses preuves jusqu’ici et boosté son voisin de droite, semble avoir posé ses congés en avance. Pourtant la poulette est en traitement depuis des semaines…et après avoir failli péter un câble suite aux effets secondaires du Synarel, mourir de désespoir lorsque Dr Fiv lui a prolongé le blocage d’une semaine et demie, après avoir du louer un lève-palette pour porter les 12 tonnes de boites de Ménopur nécessaires à ses injections quotidiennes, faire appel aux déménageurs de l’extrême pour les transporter jusqu’à son appartement, créer une pièce en plus pour les stocker, transformer son salon en poste de soins et son ventre en nuancier décoratif (camaieu de bleu, violet, jaune…au choix) pendant 10 jours…après tout ça, donc…chez la poulette, ce dimanche, ça sent plutôt le roussi que le barbec. Miss Sond’écho voit bien des follicules sur la braise, des très jolis même, mais pas assez. On observe une belle percée de la droite, mais à gauche, ça roupille (qui j’entends dire que c’est d’actualité?!…).

Joint sur son lieu de vacances, l’ovaire gauche fait l’innocent (genre, il savait pas). « Quoi? y’avait une Fiv? j’étais pas au courant! si j’avais su, j’aurais décalé mais là…j’suis désolé, j’peux rien faire de plus… ».

Pour la Fiv 3, c’est grillé (comme les saucisses sur le barbec…sauf que cette fois, on aura juste eu le droit de préparer, mais pas de déguster). On arrête tout et on envoie tout le monde en vacances jusqu’à Septembre.

La poulette déteste les vacances.

 

19 réflexions sur “La poulette et les vacances (forcées)

  1. Oh ben marde alors, mais quel enfoiré cet ovaire gauche. Et même pas il prévient, rien, histoire que t’évite tous les traitements pour rien…
    Je suis bien désolée pour toi, tu dois être dégoûtée ma pauvre…
    Bisous

  2. Vio, je ne peux qu’imaginer comme ça doit être rageant de voir son corps ne pas réagir malgré tous les traitements et désagréments. Alors puisqu’il y a repos forcé, j’espère que tu vas réussir à faire le vide, décompresser et repartir en septembre sur le pied de guerre. Je dépose quand même quelques XXXXX ne sait on jamais s’il y en avait besoin 😉 Je t’embrasse bien fort et ne t’oublie pas.

    • Merci Zaz…le problème, c’est que le temps est trop long, et que le moral ne supporte pas bien l’attente…
      Mais je vais faire de mon mieux pour « préparer le terrain » pour septembre. Merci pour les xxxx!

  3. tu vas me faire détester les vacances avec une nouvelle pareil..

    je préfère penser que septembre sera le mois à célébrer autre chose que nos anniversaires..

    tjs présente et sur tes traces..

    • Mais non…c’est très cool les vacances (et même les barbec…) quand on n’est pas une poulette en galère. Alors profite pour moi en même temps!…en attendant Septembre…

  4. merde… je guettais de tes nouvelles depuis quelques temps, j’aurais prefere pour toi en lire de meilleures… :-(
    Courage Poulette, j’espère que tu tiens le coup…

  5. Ma Vio, je ne peux que réitérer ma déception et ma colère contre cet ovaire gauche feignant et cette fiv annulée après toutes ces semaines éprouvantes. Je sais combien tu es malheureuse et à quel point cet été va être long. J’espère que septembre s’annoncera sous de meilleurs hospices et qu’il n’y aura ni grève, ni congés ni quelconque autre désagrément surprise. J’espère aussi que nous profiterons de cet été pour mettre en œuvre nos petits projets :-) je pense bien fort à toi et t’embrasse. A très bientôt

    • Merci Nounette…effectivement, c’est une grande frustration d’arrêter tout après des semaines de traitement (qui plus est, qui nous a fait souffrir)…:-/
      Oui, je sais que tu sais. Ton soutien me touche. J’espère aussi qu’on aura l’occasion de se voir un peu au mois d’Août, et que les moments passés ensemble viendront adoucir l’attente!

  6. Oh merde Violette, j’arrive après la bataille mais je suis vraiment désolée que tu ais du tout arrêté . J’espère que le temps passera vite et que la reprise sera la bonne. Courage courage

  7. Coucou !
    J’avais pas vu que tu avais donné des nouvelles. De bien tristes nouvelles effectivement, je comprends que tu ne voies pas le bout du tunnel…Ce que je ne comprends pas, moi qui ne suis pas encore en FIV, c’est pourquoi on ne te ponctionne pas quand-même même s’il n’y a pas assez de follicules (enfin s’il n’y en a qu’un je comprends) étant donné que c’est le transfert qui compte pour la sécu non? à moins que ce soit la ponction, bref je suis encore un peu ignare. J’espère que ton moral n’est pas trop à zéro, j’imagine que tu vas revoir ta gynéco pour éventuellement changer les dosages ou le protocole?
    Allez je pense bien à toi

    • Salut l’autre poulette! tu as raison, en Fiv pour qu’une tentative soit comptée, il faut qu’il y ait un transfert. Une ponction seule « ne compte pas ». Néanmoins, une ponction (et une AG en ce qui me concerne) ce n’est pas anodin. C’est pas comme si c’était ma première…j’en ai déjà subi 3…donc on réfléchit à deux fois avant d’y aller. Dans notre cas, le projet étant d’obtenir des blastocystes, il faut obtenir plus d’ovocytes au départ. Là c’était insuffisant pour cet objectif-là…et puis, comme m’a dit mon médecin, si j’avais eu 41 ans, qu’on savait que je ne pourrais avoir de meilleurs résultats, on serait allés à la ponction…mais je suis « jeune » (ce sont ses termes) et capable de bien mieux (en février j’avais eu 11 ovocytes matures…), donc on peut espérer mieux.
      Je reverrai mon gynéco fin-juillet, juste avant ses congés, pour qu’il me donne des ordonnances pour la fin de l’été (je devrai commencer un traitement de blocage fin-août pour une Fiv en septembre).
      Merci pour tes pensées! de mon côté je croise et je guette les news sur ton post!

      • Ah merci pour ta réponse je comprends mieux. Effectivement si tu en as eu déjà 11, ça vaut le coup d’essayer d’avoir mieux. Après tout on n’est pas des machines, et c’est vrai que ce n’est pas parce qu’un dosage a bien marché une fois que ça veut dire que ce sera efficace à chaque fois. C’est vraiment rageant, mais il y a une part de choses qu’on ne contrôle pas. Dans mon esprit, je m’étais dit qu’après tout il vaut mieux en prélever 3 pour les mettre en stock au congélo pour une autre fois, mais c’est vrai que je parle sans savoir ce que le proctocole d’une FIV, et une ponction représentent. Enfin j’imagine bien que c’est dur, mais c’est comme tout, tant qu’on ne l’a pas vécu c’est pas forcément facile de bien comprendre. J’espère dans ce cas que cette pause forcée te permettra de te ressourcer un peu. Je sais dans mon cas que même si j’ai du mal à l’admettre, les cycles de pause me font toujours au final un peu de bien, quand j’arrête tout (TO et compagnie). Ah la la on n’est pas sorties de l’auberge ! mais bon, comme ton médecin te l’a dit, on est encore jeunes, même si c’est pas facile pour nous de voir le temps passer (d’ailleurs je ne me souviens plus l’âge que tu as, mais je peux pas aller voir sans risquer de fermer la fenêtre).
        Bon quant à moi je donne des nouvelles demain de mon monitorage, on va voir si la baisse du Gonal a réussi à faire diminuer quelques follicules…
        Bisous

  8. Bonjour violette, je découvre a mon tour ton blog et ton histoire..
    Je suis désolée pour cette fiv3 annulée, c’est nuuuuulll :(
    Je te souhaite bon courage pour l’attente car on le sait c’est pas les hormones le pire en pma, c’est le temps qui passe! Je t’embrasse fort!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *