Poulette et poussins…

C’est le Jeudi 5 Novembre 2015. Lorsqu’elle se présente au labo, en sortant de garde, la poulette ne le sent pas. Jusqu’il y a 2-3 jours, elle y croyait un peu, mais depuis, elle a perdu espoir. Plus de douleurs de règles, plus de sensations inhabituelles…

Assise à côté d’elle, une petite mamie qui porte des appareils auditifs attend son tour. L’infirmière appelle la poulette, mais la petite mamie croit entendre son nom et se lève…devant l’infirmière amusée, ordonnance de BHcg en main, qui fait gentiment rasseoir la grand-mère en disant à la poulette « je sais bien qu’on repousse l’âge de la maternité, mais quand même…il y a un temps pour tout! ».

« C’est le grand jour, alors… », commente l’infirmière en préparant ses tubes. La poulette acquiesce, peu convaincue, en regardant l’aiguille transpercer une fois de plus sa peau.

Une fois sortie du laboratoire, la poulette rentre se coucher. Les résultats ne seront disponibles qu’en début d’après-midi, autant commencer sa nuit! la veille, elle a acheté un test de grossesse, se disant qu’elle le ferait en rentrant du labo, pour se préparer psychologiquement à un nouveau négatif…mais ce matin, elle manque de courage. Le test reste dans sa boîte.

A son réveil, elle prend le temps d’attaquer son petit-déjeuner avant de se connecter au serveur de résultats. L’estomac noué, elle regarde son écran. Mais ne trouve que les résultats du dosage de Progestérone. Le coq s’impatiente déjà. Elle décide d’aller prendre sa douche et de se reconnecter plus tard (un négatif peut bien attendre…)

20 minutes plus tard, nouvelle tentative. La poulette retient son souffle en voyant que les résultats sont disponibles. Elle clique sur la page. Au lieu du « < 1 » habituel depuis 4 ans, elle voit s’afficher : 4-7-2. Elle regarde la date. Elle regarde le nom. Elle relit encore et encore ces trois petits chiffres. Elle réalise…que c’est bien elle. Que c’est bien aujourd’hui. Que c’est bien positif. Elle consulte les tableaux usuels des taux de BHcg et comprend quà J10 post-transfert, le sien est plus que bon. Elle pleure. Elle textote le coq. Elle repleure. Le premier positif de sa vie…

Deux semaines plus tard…frayeur, un soir. Du sang. La poulette respire à peine. Elle passe la nuit en apnée et file aux urgences le lendemain, tremblante. C’est ce jour-là qu’elle apprend qu’ils sont deux…deux petits sacs gestationnels bien placés, au creux de son utérus, dans lesquels on distingue déja deux petits embryons…moins de 3mm chacun…mais un coeur qui bat déjà, quasi plus gros qu’eux…et un décollement du trophoblaste qui lui vaut une mise au repos immédiate.

Une semaine plus tard. Rdv de contrôle avec son gynéco.Les deux petits embryons sont toujours là, les coeurs clignotent toujours sur l’écran, et ils ont déjà grandi.

Deux semaines plus tard. Nouveau rdv de contrôle chez le gynéco. Ils font 24,6mm et 27mm et la poulette entend leur coeur pour la première fois. Plus aucune trace de décollement…feu vert pour reprendre le travail, et déclaration de grossesse en poche.

Depuis, le temps passe vite et doucement à la fois…le cap des 12 Sa vient d’être franchi. Tout semble encore irréel. Ce bonheur attendu depuis une éternité…ces deux petits embryons qui, un matin d’automne, sont venus se nicher au creux de son ventre et ont trouvé l’endroit suffisamment douillet pour s’y pelotonner encore, et encore…ce corps malmené qui, malgré les traitements les plus forts, les techniques les plus à la pointe, n’avait jamais réussi à faire naître la vie, et qui, aujourd’hui, accomplit ce miracle jour après jour, simplement, comme si c’était la chose la plus naturelle du monde, celle à laquelle il avait toujours été destiné…sans que la poulette ne fasse rien…ces images d’échographie qui ne sont plus celles des autres, mais les siennes…cette sérénité qui succède à ces années de tempête…

La poulette couve, enfin, ses deux petits poussins, avec tout l’amour, le bonheur, et la reconnaissance dont son cœur est rempli.

Elle vous souhaite à toutes une merveilleuse année 2016, qui comble vos attentes et récompense votre force et votre persévérance.

<3 Merci la vie, merci le don.<3

 

18 réflexions sur “Poulette et poussins…

  1. Ça me gave toujours quand on dit « félicitations » à des futurs parents mais pour toi et le Coq là ya pas à rechigner : félicitations !

    Ils en ont de la chance vos petits bouts d’être désirés comme ça

  2. J’avais peur de lire ton article la poulette… après ces années à te lire avec parfois des larmes qui coulaient toutes seules tellement le désarroi étai lourd pour vous…. tellement j’ai cru te sentir « crabouillée », sans la force qu’il nous faut dans ces moments là pour nous redresser…. j’avais tellement peur de le lire cet article… et c’est la deuxième meilleure nouvelle de cette année 2016 qui démarre ! Je suis très heureuse pour toi, pour vous !
    Couve bien tes merveilles…………………………………………. et donne des nouvelles 😉

  3. Je ne vais pas jouer l’étonnee mais ça me fiche encore les larmes aux yeux de lire le récit de cette merveilleuse histoire, qui n’est que le début de la plus belle de ta vie. Encore et encore, je suis tres tres tres heureuse pour toi. On les attend de pied ferme pour les présentations

  4. Mon Dieu que je suis heureuse pour toi ! Après tant de souffrance(s), le bonheur a enfin frappé à ta porte, j’imagine (et je sais) à quel point cela fait du bien…
    Je te souhaite énormément de bonheur pour tous ces instants magiques à venir.

  5. Je l’attendais cet article :-)
    Tellement heureuse pour vous. Quel parcours. Et quel résultat !!!
    Deux petits poussins … C’est merveilleux.
    J’espère que tu n’es pas trop épuisée. Tu nous raconteras la suite dis ? Plein de bisous

  6. Quel bonheur de lire un tel post … l’année 2016 commence par une bonne nouvelle …cela devra perdurer tout au long de l’année et ouvrir la porte à de nombreux positifs, grossesses, naissances …. et oui Vive la Vie et vive le Don

  7. Alors ils sont deux !! J’aurais dû ouvrir les paris !! C’est idiot, mais je suis toujours aussi émue de t’imaginer maman dans quelques mois… Il est magnifique ce happy end et il donne beaucoup d’espoir. ♥

  8. Vio,ça me fait encore pleurer de lire ton récit. Tu le sais, je suis si heureuse pour toi, pour vous! Profites de cette grossesse amplement méritée! Bisous tout plein.

  9. Alors ?
    Comment se passe ta grossesse ??
    Tout va bien ???

    Donne des news, on serait heureux de partager un peu de votre bonheur+++

    Etre la et vous lire quand la vie est difficile, c’est bien…
    Mais lire des belles nouvelles, c’est encore mieux :-)

    Plein de bises@

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *